shayma

Revue de presse du 15 juin

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– Mercredi dernier, une attaque terroriste s’est produite au temple de Karnak, à Louxor : un des attaquants a été tué et un autre capturé, et quatre personnes ont été blessées, dont deux policiers. Un peu plus tôt ce mois-ci, deux policiers avaient été tué lors d’une attaque à proximité des pyramides de Giza. Les autorités égyptiennes et les observateurs s’inquiètent d’un changement de tactique chez les terroristes qui sévissent sur le territoire, changement qui viserait principalement à attaquer les lieux touristiques pour décourager les touristes de se rendre en Égypte et nuire à la politique d’attractivité du gouvernement égyptien, qui cherche à atteindre un nombre de visiteurs aussi important qu’avant la révolution (il est estimé que le nombre de touristes a baissé d’au moins un tiers depuis 2011). Jeudi, le premier ministre Ibrahim Mehleb s’est rendu à Louxor pour visiter le temple de Karnak et d’autres sites touristiques proches afin de rassurer les touristes et d’appeler à la solidarité internationale pour lutter contre le terrorisme. (suite…)

Publicités

Revue de presse du 27 mail

Ces derniers jours dans l’actualité égyptienne :

– Un policier a été condamné à la prison à vie pour avoir agressé sexuellement une jeune femme handicapée en août dernier alors qu’elle était détenue dans une station de police du quartier d’Imbaba au Caire, pour des raisons qui restent peu claires jusqu’à aujourd’hui. Précédemment en juin, deux policiers ont été déférés au tribunal afin d’être jugé pour le kidnapping et l’agression d’une femme dans leur voiture de patrouille au Caire. En avril, un tribunal a condamné un colonel de police à 3 ans de prison et 13 policiers à un an de prison pour la torture et la mort de deux prisonniers en 2006. Ces condamnations de policiers, bien qu’encore rares, pourraient témoigner d’une volonté du gouvernement de lutter contre l’impunité et de redorer le blason des forces de sécurité en procédant à une forme de nettoyage. La FIDH vient de publier un rapport accablant sur les violences sexuelles perpétrées par les forces de sécurité sous la présidence de Sissi, téléchargeable ici. (suite…)

Revue de presse du 26 mars

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– L’ancien ministre de l’Intérieur sous Moubarak, Habib el-Adli, a finalement été relâché hier après 4 ans passés en prison. Entre 2014 et 2015, il a été successivement acquittée de toutes les charges pesant contre lui (corruption, détournement de fonds, meurtre de manifestants). La seule peine qu’il a purgée est une peine de 3 ans, confirmée en février 2014, pour avoir exploité de jeunes conscrits en les faisant faire des travaux dans sa propre maison. Étant donné qu’il a déjà passé ces trois années en prison, il a pu être libéré. (suite…)

Revue de presse du 24 mars

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– Nouvelles déclarations des autorités sur la mort de l’activiste Shayma el-Sabbagh, tuée par la police lors d’une manifestation pacifique le 24 janvier 2015 : le porte-parole de la médecine légale du Caire Hicham Abdelhamid a déclaré hier que Shayma est décédée car elle était trop maigre, « elle n’avait pas assez de gras pour éviter que la chevrotine pénètre » trop profondément dans son corps. Le genre de tir qui a tué Shayma est censé être mortel à moins de 8 mètres. Le policier qui a tiré se trouvait à 8,15 mètres de l’activiste… Ce policier a été inculpé il y a quelques jours (premier cas d’inculpation d’un policier depuis la chute des Frères musulmans), mais les proches de Shayma craignent qu’il ne finisse ainsi disculpé. Update 11h50 : le porte-parole vient d’être suspendu de ses fonctions par le Ministère de la Justice à la suite de ses déclarations (source ici).
(suite…)

Revue de presse du 22 mars

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– L’ancien ministre de l’intérieur sous Moubarak, Habib el-Adli, a été acquitté des charges de corruption qui pesaient contre lui. Selon son avocat, il devrait être libéré de prison dans les jours qui viennent. Il avait déjà été acquitté de charges de corruption en février dernier, et acquitté en 2014 également des charges de meurtres de manifestants durant la révolution. Sur la toile révolutionnaire, les commentaires acerbes et écœurés sont nombreux (un exemple ci-dessous).

(suite…)