police

Revue de presse du 15 juin

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– Mercredi dernier, une attaque terroriste s’est produite au temple de Karnak, à Louxor : un des attaquants a été tué et un autre capturé, et quatre personnes ont été blessées, dont deux policiers. Un peu plus tôt ce mois-ci, deux policiers avaient été tué lors d’une attaque à proximité des pyramides de Giza. Les autorités égyptiennes et les observateurs s’inquiètent d’un changement de tactique chez les terroristes qui sévissent sur le territoire, changement qui viserait principalement à attaquer les lieux touristiques pour décourager les touristes de se rendre en Égypte et nuire à la politique d’attractivité du gouvernement égyptien, qui cherche à atteindre un nombre de visiteurs aussi important qu’avant la révolution (il est estimé que le nombre de touristes a baissé d’au moins un tiers depuis 2011). Jeudi, le premier ministre Ibrahim Mehleb s’est rendu à Louxor pour visiter le temple de Karnak et d’autres sites touristiques proches afin de rassurer les touristes et d’appeler à la solidarité internationale pour lutter contre le terrorisme. (suite…)

Publicités

Revue de presse du 27 mail

Ces derniers jours dans l’actualité égyptienne :

– Un policier a été condamné à la prison à vie pour avoir agressé sexuellement une jeune femme handicapée en août dernier alors qu’elle était détenue dans une station de police du quartier d’Imbaba au Caire, pour des raisons qui restent peu claires jusqu’à aujourd’hui. Précédemment en juin, deux policiers ont été déférés au tribunal afin d’être jugé pour le kidnapping et l’agression d’une femme dans leur voiture de patrouille au Caire. En avril, un tribunal a condamné un colonel de police à 3 ans de prison et 13 policiers à un an de prison pour la torture et la mort de deux prisonniers en 2006. Ces condamnations de policiers, bien qu’encore rares, pourraient témoigner d’une volonté du gouvernement de lutter contre l’impunité et de redorer le blason des forces de sécurité en procédant à une forme de nettoyage. La FIDH vient de publier un rapport accablant sur les violences sexuelles perpétrées par les forces de sécurité sous la présidence de Sissi, téléchargeable ici. (suite…)

Revue de presse du 7 avril

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– Dimanche, le Ministre de l’Intérieur (nommé en mars) a appelé les Égyptiens à signaler tout acte de violence ou d’abus de pouvoir commis par la police. Des numéros et des adresses mail à contacter ont été fournis pour permettre le signalement. Le communiqué précisait également que ces actes ne représentaient que des comportements individuels et non une stratégie du Ministère lui-même, indiquant ainsi « notre politique est basée sur la justice, l’égalité, le maintien de la dignité des citoyens et de l’inviolabilité de leur libertés individuelles et de leurs droits, ainsi que sur l’application de la loi à tous sans exception »… Selon l’avocat pour les droits de l’Homme Malek Adly, cité par Mada Masr (voir l’article pour plus de détails), le Ministère cherche à documenter les violences policières afin de tenter de contenir la rage croissante de la population quant à ces actes. Cette nouvelle mesure serait, selon l’avocat, la raison principale de la nomination du nouveau Ministre de l’Intérieur, mais il suggère que le Ministre risque d’utiliser quelques jeunes officiers comme boucs-émissaires seulement plutôt que de réformer l’institution policière. (suite…)

Nouveau massacre au Caire avant un match de football

Entre 14 et 30 jeunes supporters du club de foot de Zamalek, âgés de de 17 à 23 ans, sont morts hier lors d’affrontements avec les forces de police au Stade des Forces armées. 14 morts est le chiffre annoncé officiellement par le Ministère de la Santé hier soir. Le groupe Ultras White Knights a publié hier soir la liste de noms de 22 jeunes hommes décédés. Des sources médicales évoquent entre 25 et 30 morts. Selon le bilan officiel, le nombre de blessés s’élève à 25.

Depuis le massacre de Port Saïd en février 2012 (72 morts lors d’affrontements avec la police à l’intérieur du stade de Port Saïd), les autorités égyptiennes ont imposé la fermeture des stades au public lors des matchs de football. Depuis trois mois, elles ont décidé de lever progressivement ces restrictions en autorisant l’entrée de 10000 spectateurs dans les stades principaux du Caire et d’Alexandrie, et 5000 dans ceux des autres villes. Les places pour le match d’hier étaient réparties entre 5000 tickets mis en vente et 5000 invitations. D’après cette source, Mortada Mansour, le Président du club de Zamalek, a décidé quelques jours avant le match de transformer les 5000 tickets en invitations. (suite…)