Mois: avril 2015

Revue de pressse du 28 avril

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– D’après des sources militaires et des services de renseignement, l’Égypte préparerait une offensive contre l’État islamique en Libye et amasserait d’importantes forces aériennes ainsi que des troupes au sol dans le désert à proximité de la frontière libyenne, en vue d’une campagne militaire visant à reprendre la Cyrénaïque, occupé par l’EI. Des forces navales serait également en train d’être rassemblées dans les ports méditerranéens de l’Égypte, indiquant la possibilité d’un lancement de l’offensive par le débarquement de soldats égyptiens sur la côte libyenne, en particulier près de Derna, capitale de la province de l’EI. A noter que le présentateur vedette Tewfik Okasha, spécialiste des grandes prédictions sur l’avenir proche de l’Égypte (prédictions au demeurant souvent réalisées, et dont la justesse a sans doute à voir avec les relations très serrées qu’entretient Okasha avec l’appareil d’État et les services de renseignement), a annoncé le 26 avril que l’Égypte s’apprêtait à entrer en guerre et qu’il s’attendait à ce que Sissi prenne la décision de rappeler les réservistes.
(suite…)

Publicités

Revue de presse du 21 avril

Courte revue de presse aujourd’hui, notamment pour signaler les éléments suivants :

– Le Président déchu Mohammed Morsi a été condamné à une peine de 20 ans de prison incompressible pour incitation au meurtre de manifestants ce matin dans le cadre du procès de l’Ittihadeyya (voir cet article du Monde). Plusieurs articles dans les journaux égyptiens de ce matin (dont celui-ci en anglais sur Al-Ahram) évoquaient les propos de la défense de l’avocat selon lequel l’ancien président risquait la prison à vie ou même la peine de mort. Les charges de meurtre avec préméditation qui pesaient contre lui n’ont cependant pas été retenues d’où la condamnation à 20 ans pour incitation à la violence et au meurtre. 12 autres personnes ont aussi été condamnées à la même peine. Le journal El-Watan met en avant le fait que les martyrs des événements de l’Ittihadeyya (décembre 2012) et leur famille ont enfin obtenu la punition juste ( قصاص ) de Morsi et la réparation du mal qui leur a été fait. Les Frères musulmans ont appelé à manifester à partir d’aujourd’hui en solidarité avec Morsi.

C’est le premier verdict final prononcé contre Morsi, qui est accusé dans 4 autres procès de collaboration avec des organisations étrangères pour commettre des actes de terrorisme en Égypte, d’avoir transmis des documents secrets au Qatar, de s’être évadé de prison en 2011 et d’avoir insulté le pouvoir judiciaire durant l’un de ses procès. Les activistes de la toile, d’une manière générale, expliquent que tout en étant loin de soutenir les Frères musulmans, ils déplorent le fait que Morsi soit condamné à 20 ans tandis que Moubarak n’a écopé que de trois ans.

– Lundi, 22 personnes ont été condamnées à mort pour avoir saccagé un bureau de police et tué un officier le 3 juillet 2013 (jour de la destitution de Morsi par les forces armées).

Pour finir, une suggestion de lecture : cet article sur Slate.fr qui décrit l’expérience minoritaire, les questionnements et les troubles de nombreux jeunes révolutionnaires égyptiens.

Revue de presse du 16 avril

Dans la presse égyptienne ces derniers jours :

– Un tribunal vient de confirmer l’expulsion d’un ressortissant libyen accusé d’être homosexuel, décision qui pourrait bien constituer un précédent. L’homme avait été arrêté en 2008 et expulsé, mais avait fait appel du verdict. L’appel vient d’être rejeté. Plusieurs experts droits de l’homme (Dalia Abd el-Hamid et Scott Long dans cet article, en anglais, de Mada Masr par exemple) s’inquiètent de différents éléments liés à cette décision : celle-ci n’a pas de fondement légal explicite ; elle renforce une xénophobie assez répandue au sein de la société, et encourage aussi une tendance à la délation et à la surveillance des pratiques privées ; elle pourrait servir de base pour expulser d’autres étrangers résidant en Égypte et considérés comme « gênants » par les autorités (l’accusation d’homosexualité a été utilisée pour tenter de discréditer certains militants égyptiens auprès de l’opinion publique, cette orientation restant relativement mal acceptée socialement). Pour rappel, la répression à l’encontre des homosexuels n’est pas nouvelle, voir cet article sur Orient XXI. (suite…)

Revue de presse du 14 avril

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– Le Président Sissi a approuvé une nouvelle loi punissant quiconque serait reconnu coupable d’avoir creusé un tunnel reliant le Sinaï à Gaza, d’avoir fait usage d’un tunnel pour circuler ou faire circuler des biens et des armes, ou encore d’avoir eu des contacts avec des acteurs étrangers liés aux tunnels. La peine maximale définie par cette loi est la prison à perpétuité. Pour rappel, l’état d’urgence a été imposé par les autorités dans la zone l’année dernière à la suite d’un attentat meurtrier perpétré contre les forces de sécurité. Une zone tampon a été créée à la frontière entre le Sinaï et Gaza, et l’armée annonce régulièrement avoir trouvé et détruit de nouveaux tunnels entre les deux zones. Le gouvernement tient le Hamas et les militants islamistes de Gaza pour partiellement responsables de la recrudescence du terrorisme dans le Sinaï. (suite…)

Revue de presse du 7 avril

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– Dimanche, le Ministre de l’Intérieur (nommé en mars) a appelé les Égyptiens à signaler tout acte de violence ou d’abus de pouvoir commis par la police. Des numéros et des adresses mail à contacter ont été fournis pour permettre le signalement. Le communiqué précisait également que ces actes ne représentaient que des comportements individuels et non une stratégie du Ministère lui-même, indiquant ainsi « notre politique est basée sur la justice, l’égalité, le maintien de la dignité des citoyens et de l’inviolabilité de leur libertés individuelles et de leurs droits, ainsi que sur l’application de la loi à tous sans exception »… Selon l’avocat pour les droits de l’Homme Malek Adly, cité par Mada Masr (voir l’article pour plus de détails), le Ministère cherche à documenter les violences policières afin de tenter de contenir la rage croissante de la population quant à ces actes. Cette nouvelle mesure serait, selon l’avocat, la raison principale de la nomination du nouveau Ministre de l’Intérieur, mais il suggère que le Ministre risque d’utiliser quelques jeunes officiers comme boucs-émissaires seulement plutôt que de réformer l’institution policière. (suite…)

Revue de presse du 2 avril

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– Selon les chiffres les plus récents publiés par Amnesty International, l’Égypte est le deuxième pays à avoir prononcé le plus de condamnations à mort en 2014, après le Nigeria. Le nombre de condamnations à mort a fortement augmenté en 2014 au niveau mondiale, et l’ONG indique que l’Égypte et le Nigeria sont les principaux responsables de cette augmentation. Le nombre de condamnations à mort prononcées en Égypte en 2013 était de 109, et a atteint 509 en 2014. Des graphiques et quelques informations générales supplémentaires sur le site d’Amnesty. (suite…)