Nouveau massacre au Caire avant un match de football

Entre 14 et 30 jeunes supporters du club de foot de Zamalek, âgés de de 17 à 23 ans, sont morts hier lors d’affrontements avec les forces de police au Stade des Forces armées. 14 morts est le chiffre annoncé officiellement par le Ministère de la Santé hier soir. Le groupe Ultras White Knights a publié hier soir la liste de noms de 22 jeunes hommes décédés. Des sources médicales évoquent entre 25 et 30 morts. Selon le bilan officiel, le nombre de blessés s’élève à 25.

Depuis le massacre de Port Saïd en février 2012 (72 morts lors d’affrontements avec la police à l’intérieur du stade de Port Saïd), les autorités égyptiennes ont imposé la fermeture des stades au public lors des matchs de football. Depuis trois mois, elles ont décidé de lever progressivement ces restrictions en autorisant l’entrée de 10000 spectateurs dans les stades principaux du Caire et d’Alexandrie, et 5000 dans ceux des autres villes. Les places pour le match d’hier étaient réparties entre 5000 tickets mis en vente et 5000 invitations. D’après cette source, Mortada Mansour, le Président du club de Zamalek, a décidé quelques jours avant le match de transformer les 5000 tickets en invitations.

D’après la version des faits du Ministère de l’Intérieur, à 18h, au début du match, des milliers de supporteurs sans ticket auraient tenté de pénétrer en force dans le stade. Le Ministre a déclaré, « il fallait que nous les empêchions de dégrader les biens publics ». Les forces de police attribuent les morts à un mouvement de foule alors que les fans de Zamalek essayaient de forcer le passage. Certains seraient morts d’asphyxie dans la bousculade, les autres auraient été piétinés. Quand à la version des White Knights, elle dit que la bousculade a été provoquée par la police, qui s’est mise à tirer des grenades de gaz lacrymogène sur les quelques milliers de supporteurs massés dans un couloir grillagé et bordé de fils barbelés de quelques mètres de large seulement.

Les corps ont été emmenés à la morgue. L’Association pour la Liberté de Pensée et d’Expression (AFTE) rapporte que le ministère public a interdit aux avocats d’assister aux autopsies, et que les parents des victimes ont dû signer des rapports attestant que la bousculade est la cause de la mort des jeunes hommes :

Les deux équipes, Zamalek et ENPPI (Engineering for the Petroleum and Process Industries club), ont malgré tout joué leur match. Seul un joueur, Omar Gaber, a refusé de participer. Il a été temporairement suspendu. Les Ultras présents dans le stade lors du match ont tourné le dos aux joueurs et scandé des slogans anti-régime.

Le Premier Ministre a demandé qu’une enquête soit menée pour déterminer ce qui s’est réellement passé, reportant en même temps la faute sur la bousculade. Il a également ordonné la suspension du championnat.

Sur les réseaux sociaux, beaucoup de tristesse et de colère, notamment contre la police, le ministère de l’Intérieur, l’impunité qui règne en Égypte. Les Ultras demandent que justice soit faite pour leurs nouveaux martyrs. Le fossé entre la jeunesse et les autorités s’élargit encore. A noter que certains utilisateurs pro-gouvernementaux ont évoqué dès hier un complot des Frères musulmans… Dans la plupart des journaux écrits, le massacre d’hier vole la une à la visite tant attendue et promue par les autorités de Vladimir Poutine aujourd’hui au Caire. Hier soir, le Président du club de foot de Zamalek déclarait lors d’une interview téléphonique que le massacre était une conspiration pour nuire à l’image de l’Égypte, prenant pour preuve le fait que la BBC a couvert les faits…

Compléments et plusieurs témoignages ici (en anglais) :

http://www.theguardian.com/football/2015/feb/08/zamalek-cairo-egyptian-league-14-dead

http://www.nytimes.com/2015/02/09/world/middleeast/soccer-stadium-stampede-kills-at-least-25-in-egypt.html?_r=0

Pour un point sur les Ultras égyptiens : lire cet entretien.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s