Revue de presse du 8 février

Dans l’actualité égyptienne ces derniers jours :

– Le militant révolutionnaire Ahmed Douma, ainsi que 229 co-accusés, ont été condamnés le 4 février à la prison à perpétuité pour « rassemblement illégal », « possession d’armes », « troubles à l’ordre public », « vandalisme » et « incitation à la violence ». Le juge Shehata, qui a prononcé le verdict, a récemment condamné les journalistes d’Al-Jazeera à des peines de 7 à 9 ans de prison, ainsi que 183 soutiens des Frères musulmans à la peine de mort. Plus d’informations en français sur le Monde.

– L’Égypte est sur le point d’acheter à la France 24 avion Rafale, 2 frégates et un grand nombre de missiles. La facture devrait s’élever à 5 milliards de dollars. Pour plus d’informations, voir les Échos, et le Monde également.

– Élections parlementaires : le dépôt des candidatures a commencé. Le parti du Dostour, l’Alliance Populaire Socialiste, ainsi que le parti « Égypte forte » (parti d’Aboul Foutouh, ancien candidat à la présidentielle ayant fait 18% en 2012) ont annoncé qu’ils boycotteraient les élections. Pour rappel, le système parlementaire est tel que presque 75% des sièges sont réservés à des candidats individuels, les partis politiques pourraient donc être désavantagés lors de ces élections, notamment par rapport aux hommes d’affaires fortunés, ayant les moyens de financer une campagne efficace. A noter que Ahmed Ezz, homme d’affaire détenteur du monopole de l’acier en Égypte, pilier de l’ancien régime et mouillé dans diverses affaires de corruption (il est encore en procès actuellement) a officiellement annoncé sa candidature aux élections. Sur les réseaux sociaux, on déplore une preuve de plus du retour à l’ancien régime.

– Nouvelle affaire des fuites : la chaîne Mokameleen a diffusé hier une conversation entre Sissi, lorsqu’il était Ministre de la Défense, son directeur de cabinet et un membre du Parlement. On y entend notamment Sissi dire que les pays du Golfe sont des « demi-pays avec des moyens énormes ». La fuite a créé un peu d’émoi dans la presse en ligne hier, et suscité de nombreuses réactions indignées dans le Golfe. Pour éviter la crise diplomatique (les pays du Golfe sont les principaux bailleurs de fonds de l’Égypte), le premier ministre Mehleb a vite tenté de discréditer la fuite et de classe l’affaire par le discours habituel : la fuite a été diffusée par une chaîne appartenant aux Frères musulmans, qui sont des terroristes qui essaient de déstabiliser le pays.

– Le Président Sissi vient de nommer 17 nouveaux gouverneurs (Giza, Alexandrie, Assiout, Beni Suef, Daqahleya, Fayoum, Kafr el-Sheikh, Sohag, Gharbeya, Beheira, Marsa Matruh, Ismailia, Damiette, Menufiya, Sharqeya, Port Said et Louxor. Seuls trois d’entre eux sont militaires (une nouveauté donc), la plupart sont des universitaires ou des hauts-fonctionnaires. Aucun Copte et aucune femme en revanche. Plus de détails (en anglais) sur les nouveaux gouverneurs ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s