Revue de presse du 11 janvier

Aujourd’hui dans la presse égyptienne :

– Le Président Sissi a prononcé hier un discours lors de la journée des juges à la Haute Cour de Justice du Caire. Parmi les points principaux évoqués : Sissi a réaffirmé l’indépendance des juges, tout en insistant bien sur sa confiance quant à la capacité des juges de traiter les menaces à la société (autrement dit, de donner une couverture judiciaire à la répression exercée par le gouvernement contre divers groupes désignés comme menaces). Le Président a remercié le pouvoir judiciaire pour la conscience qu’il aurait de ses tâches, de l’importance de son rôle et de ses responsabilités. Il a par ailleurs exprimé sa solidarité avec les juges contre des « tentatives d’intervention de la part de certain pays qui souhaitaient commenter certains verdicts qu’ils n’ont pas aimé et ont demandé qu’ils ne soient pas appliqués. Il en a aussi profité pour indiquer qu’il n’interviendrait pas en matière de verdicts judiciaires, en particulier dans le cas des journalistes d’Al-Jazeera emprisonnés (donc pas de grâce présidentielle ou d’extradition pour le journaliste australien Peter Greste a priori). Un certain nombre d’observateurs (avocats droits de l’homme, ONG) ne se sont pas privés de souligner l’hypocrisie de l’affirmation de l’indépendance du judiciaire se manifestait typiquement dans ce genre de réunions entre juges et exécutif (qui avaient régulièrement lieu sous Moubarak), de même que dans le fait que Sissi est celui qui nomme le président de la cour de cassation et de ses adjoints, les membres du conseil d’État et les présidents des différentes cours d’appel (entre autres).

– L’Egypte vient de signer six gros contrats d’exploitation de gaz et de pétrole (représentant plusieurs centaines de millions de dollars) avec des compagnies étrangères et égyptiennes. 41 nouveaux puits devraient être exploités dans le désert occidental et le golfe de Suez. La dette énergique de l’Égypte est de 3,1 milliards de dollars, sachant que 2,1 milliards de dollars ont déjà été remboursés par l’État à des compagnies énergétiques.

– Beaucoup de choses sur Charlie Hebdo aussi. Deux tendances en particulier : l’insistance des médias et de beaucoup d’observateurs sur l’actualité et la venue à point nommé du discours de Sissi sur l’islam et la nécessité d’une réforme (voir revue de presse précédente) ; la nécessité d’une coopération internationale pour lutter contre le terrorisme. En particulier, le Ministre de la défense égyptien a indiqué qu’il aurait téléphoné à son homologue français pour lui réaffirmer que les forces armées égyptiennes étaient prêtes à coopérer avec l’armée française dans le cadre de la lutte pour le terrorisme. Plusieurs rassemblements (d’assez faible ampleur cependant) ont été et sont encore (rassemblement à 14h aujourd’hui devant le syndicat des journalistes) organisés pour défendre la liberté d’expression et soutenir Charlie Hebdo. J’ai relevé sur les réseaux sociaux, outres les réactions plus « classiques » (condamnation du massacre, appels à la vigilance, critiques des excès de Charlie Hebdo en matière de caricatures), plusieurs personnes faisant état d’une conspiration : selon eux, le fait qu’un des terroristes ait oublié sa carte d’identité dans la première voiture et le fait que cet attentat se produise après le vote au Parlement pour la reconnaissance la Palestine sont le signe que tout cela est le produit d’un complot israélien. Les théories du complot sont largement répandues en Égypte et ce sur tout type de sujet, Charlie n’y échappe pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s