Revue de presse du 9 janvier

Ces derniers jours dans la presse égyptienne :

– Zone-tampon de Rafah : les forces armées ont recommencé ce jeudi à évacuer des centaines de familles de la ville de Rafah, située à la frontière entre Gaza et l’Egypte, dans le but de créer une zone-tampon et de renforcer la sécurité au Sinaï (notamment en empêcher le trafic d’armes et la circulation de militants). De nombreuses familles ont déjà été évacuée depuis le mois d’octobre, puis en novembre, après que la décision ait été prise de doubler la taille de la zone-tampon. Mercredi, le gouverneur de la province du Nord du Sinaï a indiqué que la zone-tampon couvrirait la surface tout entière de la ville de Rafah. La ville sera donc entièrement évacuée et rasée. Des plans sont en cours pour la construction d’une nouvelle ville de Rafah, mais pour le moment, les familles ayant perdu leur maison sont difficilement relogées.

– le Président Sissi, à l’occasion de l’anniversaire du Prophète Mohammed, a prononcé un discours qui a fait sensation sur la nécessité d’une révolution au sein de l’islam, devant des représentants des principales autorités religieuses de l’Egypte (Al-Azhar, Ministère des Awqaf). Il a notamment dit : « ce corpus de texte et d’idées que nous avons sacralisé au fil des siècles, au point que s’en éloigner aujourd’hui est devenu pratiquement impossible, va à l’encontre du monde entier », appelant par là à réformer les vieilles interprétations de la religion musulmane étant selon lui productrices de « d’anxiété, de danger, de mort et de destruction » au sein de l’Umma. Il a fait le voeu de purger la religion des idées extrêmistes d’intolérance et de violence, demandant notamment : « est-il possible que 1,6 milliard de personnes (estimation de Sissi du nombre de musulmans dans le monde) veuillent tuer le reste du monde – soit 7 milliards de personnes – pour pouvoir vivre eux-mêmes ? ». Ce discours sur l’islam, le premier du genre en Egypte, a valu à Sissi d’être qualifié de Martin Luther King contemporain par la presse. Il se voulait aussi une main tendue vers l’Occident, un discours devant faire sensation en Europe et outre-Atlantique. Sauf que la presse internationale l’a largement ignoré, et qu’on ressent dans les médias égyptiens une certaine aigreur à ce propos.

– le Président Sissi toujours, a effectué une visite qualifiée d’historique lors de la messe de Noël des Coptes le 7 janvier. Il est le premier président égyptien à faire une telle visite depuis Nasser. Il s’est tenu à côté du pape Tawadros et a prononcé un court discours à l’occasion de la célébration à la cathédrale Saint Marc, insistant sur le fait que musulmans et coptes d’Egypte étaient tous et d’abord des Egyptiens. Cet acte de solidarité est aussi une superbe opération de communication, qui a fait sensation et a valu à Sissi de nouvelles louanges de la part des médias et de l’opinion publique. La veille, deux policiers qui surveillaient une église copte à Minya (Sud de l’Egypte) ont été tués.

– élections parlementaires : la date des élections parlementaires tant attendues a enfin été annoncée. Elles se tiendront en deux phases et commenceront le 22 et le 23 mars, puis se poursuivront le 26 et le 27 avril. L’Egypte est sans parlement depuis juin 2012, et ces élections parlementaires sont la dernière étape de la feuille de route annoncée par l’armée lors du renversement de Morsi le 3 juillet 2013. Des représentants des autorités égyptiennes ont souligné que la tenue de ces élections démontrait leur engagement à mettre en place une démocratie. Depuis son élection, c’est le Président Sissi qui détient le pouvoir législatif. De nombreux décrets et nouvelles lois ont été issues, dont beaucoup ont contribué à la restriction des libertés individuelles et publiques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s