Revue de presse du 11 novembre

Dans la presse égyptienne le 11 novembre :

– à l’issue de la rencontre entre une délégation américaine composée de nombreux représentants d’netreprise et du commerce et les officiels égyptiens, le Président Sissi a indiqué hier que les élections parlementaires devraient avoir lieu au début du mois de mars 2015. Il a également insisté sur les efforts entrepris par le gouvernement pour assurer la stabilité du pays et permettre une relance économique, ainsi que sur le respect par les autorités de la feuille de route de juillet de 2013, comme en témoignent la constitution et la tenue des élections présidentielles. Les représentants américains ont de leur côté insisté sur l’importance des relations économiques américano-égyptiennes, et le soutien des Etats-Unis à la réforme économique en Egypte, dont les plans économiques pour l’avenir ont été qualifiés de clairs et prometteurs.

– dans Al-Masry Al-Youm, Mohamed Salmawy (ancien porte-parole de l’assemblée en charge de la rédaction de la constitution) prend la défense de Fayza Abou el-Naga, la nouvelle conseillère de sécurité nationale nommée par le président Sissi et fortement critiquée sur la toile et aux Etats-Unis. Défense un peu plate dans laquelle l’auteur rappelle les nombreuses qualifications de la conseillère. Il indique cependant que sa nomination représente l’entrée dans une nouvelle phase pour l’Egypte, caractérisée par l’attribution des postes selon des critères de compétences, sans tenir compte du genre ou de considérations politiques. Il ajoute également que cette nomination, conforme aux principes anti-discriminatoires de la Constitution, ouvre la porte à l’investissement des plus hauts postes de l’Etat par les femmes.

– plusieurs commentaires sur l’allégeance d’Ansar Beit el-Maqdis à l’Etat islamique, dont voici quelques exemples : Sabra el-Qasimy, un ancien leader de l’organisation du djihad islamique considère cette allégeance comme une victoire pour l’armée égyptienne et sa guerre contre le terrorisme dans le Sinaï puisque le groupe Ansar a ainsi admis sa faiblesse et son besoin de soutien financier et moral. Il a ajouté que le groupe espère ainsi que de nouveaux membres pourraient se mettre à les rejoindre au lieu de partir en Syrie et en Irak pour combattre aux côtés de l’EI. Le gouvernement a de son côté indiqué qu’il poursuivrait sa guerre contre le terrorisme quoi qu’il arrive. Pour beaucoup d’expert, ce ralliement à l’EI n’est pas une surprise car cela fait déjà longtemps que le groupe Ansar Beit el-Maqdis témoignait de sa proximité avec les idées et projets de l’EI. D’autres experts craignent que la région du Sinaï ne se transforme en nouvel Irak.

– L’Association pour la Liberté de Pensée et d’Expression (Association for Freedom of Though and Expression – AFTE) a publié hier un rapport sur les conditions de travail des journalistes étrangers en Egypte depuis la révolution de janvier 2011, dénombrant 184 violations commises à leur encontre (attaques, emprisonnement, meurtre, harcèlement sexuel, viol). Le rapport mentionne aussi les difficultés quotidiennes rencontrées par les journalistes étrangers, notamment en ce qui concerne l’accès à l’information, le manque de coopération des institutions étatiques, l’acquisition de permis de travail officiels et donc de la protection légale qui les accompagne. 10 journalistes ont été tués en Egypte depuis 2011 et 14 sont actuellement en prison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s